Projet de sensibilisation des populations riveraines de la route Melong /Dschang

Projet de sensibilisation des populations riveraines de la route Melong /Dschang sur la lutte contre les IST/SIDA, la protection de l’environnement et le respect du code de la route

Le projet de sensibilisation des populations riveraines de la route Melong /Dschang sur les thèmes suivants : la lutte contre les IST/SIDA, la protection de l’environnement et le respect du code de la route, a été mis en œuvre par le CARFAD, avec l’appui financier de la Banque Africaine de Développement (BAD) et du gouvernement camerounais à travers le Ministère des Travaux Publiques (MINTP).

Ce projet a débuté en août 2004 et s’est achevé en mai 2007. La sensibilisation s’est déroulée durant les travaux de construction de la route Melong/Dschang. Elle a été réalisée avec la participation d’animateurs locaux préalablement formés. Les séances de sensibilisation se sont tenues dans les écoles et églises, les « réunions publiques » et les jours de fêtes nationales ou internationales à l’exemple de la fête nationale de la jeunesse, la fête du Travail ou encore la journée internationale de la femme.

Les trois volets de sensibilisation de ce projet ont été abordés de manière pratique et/ou orale.

Le premier volet fut la sensibilisation sur la lutte contre les IST/SIDA. Il avait été question de faire connaître le concept du HIV, en indiquant les différents modes de transmission et de prévention des IST/SIDA, de faire des démonstrations de l’utilisation des préservatifs et pour finir de distribuer des prospectus relatifs au sujet, des préservatifs masculins et féminins (Femidoms).

Le second volet de la sensibilisation concernait le respect du code de la route. Les animateurs locaux se sont attelés, entre autres, à indiquer les modes de traversée d’une chaussée, à démontrer l’importance de la signalisation routière et du port du casque de protection pour les motocyclistes. Ils ont également incité les populations à protéger et à considérer la route Melong/Dschang comme un patrimoine local.

Le troisième volet a été la protection environnementale. Dans cette dernière phase, l’accent a été mis sur la prohibition des cultures dans les caniveaux, la promotion de l’usage de bonnes pratiques culturales et les différents dégâts causés par les animaux en divagation.

Dans une analyse finale, le projet de sensibilisation a été un franc succès non seulement parce que toutes les étapes du projet ont pu être réalisé, mais surtout à cause de l’engouement et l’implication massive des populations riveraines. Cet aspect des choses se traduit par la prise de résolution d’un nombre actions par les populations riveraines elles-mêmes :

  1. Les populations de Fombap ont fait la promesse de s’organiser en petits groupes de nettoyage des fossés dès la fin des travaux de réalisation de la route Melong/Dschang
  2. La force de police municipale de Santchou, sous l’instigation du projet, a fait déguerpir les commerçants installés aux abords de la route pour une meilleure salubrité et pour leur propre sécurité
  3. Une circulaire du Maire du District de Santchou a fixé certaines règles de la circulation sur l’axe Melong/Santchou
  4. Une circulaire du Chef du Village de Nkongsoung interdit aux femmes de faire des cultures dans les fossés.

Afin de permettre à ces actions de se prolonger dans l’avenir, la sensibilisation doit se poursuivre après le projet d’installation de la route Melong/Dschang.

hacklink satış hacklink wso shell Google